Imprimer (nouvelle fenêtre)

Art postal au musée

Comme Mallarmé, qui écrivait des quatrains en guise d’adresse sur ses enveloppes, les enfants investissent le support postal avec un poème et/ou une réalisation plastique. L’enveloppe devient un prétexte créatif sur lequel on peint, colle. Les enfants repartent avec leurs lettres.

Niveaux : cycles 2 (CP) et 3, collège, lycée
Durée : 1 h
Période : d'avril à septembre

Monsieur Mallarmé. Le pervers
A nous fuir, par le bois, s’acharne ;
Ô Poste, suis sa trace vers
Valvins, par Avon Seine-et-Marne.

Stéphane Mallarmé, vers de circonstances

Objectifs de l'animation


  • Créer une œuvre plastique d’art postal.

Déroulement de l'animation

Cliché Lucia Guanaes

Les élèves découvrent les quatrains que Mallarmé écrivaient sur ses enveloppes en guise d’adresse du destinataire ainsi que quelques exemples d’art postal. Des enveloppes vierges sont distribuées à chaque élève. Le médiateur indique quelques pistes créatives, idées et thèmes mais chacun reste libre d’investir l’enveloppe comme il l’entend avec les matériaux qu’il choisit à partir du moment où les règles de La Poste sont conservés puisque l’enveloppe doit pouvoir être postées.

Une visite du musée précède l’atelier.

Précisions

  • Le matériel est fourni par le musée