Imprimer (nouvelle fenêtre)

Guide du jardin du poète

Lorsque le Département de Seine-et-Marne achète la maison en 1985, il confie l'aménagement du jardin à la paysagiste Florence Dollfus. Celle-ci travaille à la restitution d'un jardin dans le goût du 19ème siècle, proche de celui qu'a connu Mallarmé, en tenant compte des spécificités de la vallée de la Seine.

Mallarmé et son jardin

Compagnon de Mallarmé lors de ses séjours passés en solitaire, le jardin est surtout le théâtre de moments privilégiés entre Stéphane Mallarmé et sa fille Geneviève. Tous deux s'exercent avec beaucoup de sérieux aux plaisirs du jardinage même si le poète apprécie les conseils de sa voisine et l’aide précieuse d’un jardinier pour accomplir les gros travaux.

L'entretien du jardin

Aujourd’hui, un jardinier, qui fait partie de l'équipe du musée, continue à entretenir le jardin, dans le respect fidèle du projet de Florence Dollfus.

Aucun produit chimique n’est utilisé pour traiter les différentes plantations. Très peu d’arbres présents aujourd’hui peuvent avoir été plantés du temps de Mallarmé. Pour clarifier la datation de certains, le musée envisage des carottages.

Les dossiers sur le jardin

Les dossiers sur le jardin proposent une liste la plus exhaustive possible des plantations, des détails techniques, historiques et anecdotes sur le rapport des Mallarmé avec le jardinage. Classés par thématiques, les dossiers présentent arbres, arbustes, rosiers, fleurs et plantes du jardin.

Chapitre 1

Les arbres






Chapitre 2

Les arbustes


chapitre 3

Les rosiers

Photo d'une rose dans le jardin du musée


Chapitre 4

Les bulbes et les plantes

Photographie en gros plan d'une héméricole
  • Prochainement sur le site