Imprimer (nouvelle fenêtre)

Le poète s'illustre

Dans l’esprit de Mallarmé, qui alliait volontiers son écriture à l’image, cet atelier est un travail à quatre mains, produit de l’échange entre un plasticien et un écrivain.

Niveaux : Cycle 3, collège (6e et 5e uniquement)
Durée : 1 journée
Période : de fin avril à fin septembre

Peindre non la chose, mais l’effet qu’elle produit

Lettre de Stéphane Mallarmé à Cazalis, 10 octobre 1864.

Objectifs de l'animation


L’atelier s’inscrit dans la continuité du travail de l’artiste contemporain Jean-Pierre Thomas présenté lors de l’exposition Des Eventails pour Mallarmé et dans l’esprit de Mallarmé qui alliait volontiers son écriture à l’image. Il s’agit d’un échange entre le plasticien et l’écrivain, le travail de l’un suscitant la création de l’autre. L’intérêt réside dans le respect et l’acceptation du travail de l’autre.

Déroulement de l'animation

© MDSM/DAPMD/CG77 - D.R.

Des livret-éventails vierges constitués de deux ou plusieurs pages sont distribués aux élèves, lesquels sont regroupés en binômes. Le matin, chaque élève crée une production écrite qu’il va écrire sur son livret-éventail en prenant soin de laisser des espaces blancs pour la réalisation plastique. L’après-midi chacun échange son livret-éventail avec son binôme. Ainsi, chaque binôme va peindre (coller, dessiner, tamponner…) sur le livret-éventail qui lui ai confié.

Une visite du musée précède l’atelier.

Précisions

  • L'activité a lieu dans le jardin. En cas de grosses pluies, les enfants se verront distribuer des exemplaires déjà peints.
  • Le matériel est fourni par le musée